L’hygiène de la peau et le nettoyage des accessoires doit être précis.
Dès que nous touchons notre visage de nos mains ou avec nos accessoires de maquillage, nous propageons des germes qui peuvent être pathogènes.
Très souvent nous ne le réalisons pas, mais les conséquences peuvent être très désagréables : infections de la peau comme des folliculites, impétigos et verrues…
Les bactéries pathogènes responsables de ces maladies de la peau sont les streptocoques et les staphylocoques. Parfois même, virus et champignons peuvent causés de tels problèmes.
Les mains sont la partie du corps que nous utilisons le plus. Nous touchons tout, sans même y penser, et nous touchons notre visage, ou pire, appliquons nos crèmes et notre maquillage avec nos mains. Dans ce cas, nous contaminons notre peau mais également les produits cosmétiques que nous utilisons quotidiennement.
La peau a ses propres défenses et les produits cosmétiques contiennent des conservateurs afin de réduire les contaminations par les levures, moisissures et bactéries, sous des conditions normales d’utilisation. En cosmétologie, plus la présence d’eau est importante, plus la multiplication microbienne risque d’être importante. La contamination constante par nos doigts et/ou accessoires compromet la stabilité microbiologique.

Toutefois, nous sommes en mesure de proposer des règles élémentaires afin de garantir une hygiène irréprochable.
Règle n° 1 : Afin de prévenir des irritations et infections de la peau, lavez-vous toujours les mains avant de toucher votre peau et avant d’appliquer vos crèmes ou tout autre produit de beauté.
Règle n°2 : Lavez toujours votre visage avant d’appliquer vos produits cosmétiques afin d’éliminer poussières, excès de sébum et germes de la surface de votre peau. Appliquer un cosmétique sur une peau non propre crée une condition favorable aux irritations, allergies, infections et boutons.
Règle n°3 : Évitez, si possible, de toucher directement les produits cosmétiques avec vos mains afin de réduire la probabilité de contamination microbienne du maquillage. Utiliser des accessoires (pinceaux, blenders) permet également une meilleure application des produits. Toutefois, ces accessoires sont voués à devenir eux aussi de véritables nids à germes si vous ne les nettoyez pas régulièrement et ne les changez pas de temps en temps. Les traces de maquillage, les poussières, les germes et le sébum s’accumulent sur vos pinceaux et éponges qui deviennent ainsi une source d’infection pour votre peau.
Règle n°4 : Après utilisation, enlevez les excès de produits sur vos pinceaux et blenders en utilisant un tissu propre, une lingette humide ou simplement en les secouant. Les pinceaux peuvent aussi être lavés avec une lingette mouillée d’alcool. Si les pinceaux sont sales, non seulement le risque d’infection est présent mais il sera également plus difficile d’appliquer vos produits et votre maquillage ne sera pas uniforme. De plus, cela dégradera vos pinceaux, les poils durciront ce qui aura tendance à irriter la peau, d’autant plus si elle est sensible.
Règle n°5 : Nettoyez vos brosses, éponges et tout autre outil de maquillage régulièrement, surtout si vous avez des infections de la peau.
Les pinceaux et éponges doivent être lavés au moins une fois par semaine. Vous pouvez les nettoyer avec un savon naturel ou du shampoing dilué. Les pinceaux peuvent être immergés pendant quelques minutes dans un verre d’alcool pour mieux être désinfectés.
Il existe aussi dans le commerce des sprays à base d’alcool pour nettoyer les pinceaux.
Il est conseillé d’enlever les excès d’alcool et/ou d’eau avec une serviette sèche et de laisser sécher vos accessoires.
Règle n°6 : Remplacer vos accessoires de temps en temps
Règle n°7 : Ne partagez pas vos cosmétiques et maquillage avec d’autres personnes. Cela permettra de prévenir la transmission d’infections.
Règle n°8 : Si vous avez une infection de la peau ou que vous souffrez d’acné, vous avez besoin de nettoyer et désinfecter vos outils et accessoires de maquillage après chaque usage, particulièrement, en cas de conjonctivites.
Règle n°9 : Faites attention aux dates limites d’utilisation après ouverture de vos produits (indiquées sur le packaging). Il indique le moment à partir duquel le produit perd sa stabilité chimique et microbiologique après l’ouverture.