La grossesse pour chaque femme représente une période des grands changements au niveau physique, hormonale et psychologique. Surtout le corps qui change, dans la mesure où il s’apprête à accueillir une nouvelle vie, peut être vécu par la femme des façons différentes et pour valoriser et “préparer” le corps à l’accouchement on lui conseille d’utiliser beaucoup de produits…mais quels effets ont-ils sur son corps ?

Pendant la grossesse on fait beaucoup d’attention à ce qu’il faut manger et aux médicaments à prendre en cas de nécessité, mais moins d’attention est donnée aux produits que quotidiennement la femme applique sur son corps et que, en pourcentages plus ou moins importants, peuvent traverser le placenta et rejoindre le fœtus. Il est important, surtout pendant le premier trimestre, de faire attention aux crèmes, aux cosmétiques et aux lotions qu’on utilise parce-que, s’ils contiennent des substances fortement dangereuses, elles peuvent induire des problèmes aux fœtus et des complications de la grossesse.

Le conseil est d’apprendre à lire les étiquettes des produits qu’on achète, en faisant confiance sur les certifications, là où il y a, qui assurent le contrôle et le respect de certains critères ou s’en remettre aux conseils d’un expert, qui sache nous aider de façon professionnelle.

Lire l’INCI, c’est-à-dire la liste des ingrédients contenus dans les produits, signifie contrôler qu’ils ne contiennent pas des pétrolatum, des silicones, des parabènes, des substances comme le Laureth-8 Phosphate ou le Glyceryl Stearate et autres, hautement dangereux pour la santé.

Ces recommandations valent soit pour les crèmes qu’on applique sur notre corps soit pour le maquillage, donc rouges à lèvres, poudres, fonds de teint et fards à paupière, parmi lesquels sont à avouer ces d’origine douteuse et dépourvus de certification.

Merete Leonhardt déclare : « Faisons-nous de la grossesse une occasion pour apprécier nos corps féminins ». Apprécions-nous et valorisons-nous le corps en grossesse avec conscience et attention, en nous aimant de façon saine.

Dott.ssa Marialuisa PESCE

OBSTÉTRICIENNE